saturn-tunnel-b1

Tunnel B1 : mon avis sur le jeu de Sega saturn

Concocté par Neon Studios et édité par Ocean, Tunnel B1 est un jeu d’action jouable en solo, sortie sur Saturn en 1997. Le titre emmène chaque joueur de plus de 3 ans à une vitesse excessive au cœur d’un univers de sensations rarement abouties.

Présentation du jeu Tunnel B1 sur Sega saturn

Exploité avec la console de cinquième génération de Sega, Tunnel B1 est un jeu soft plongeant le joueur au bout d’un tunnel d’enfer. Les scénarios se déroulent intégralement en 3D mais ornés d’effets lumineux tout à fait hallucinants. Etant un jeu d’action, Tunnel B1 est en quelque sorte un mélange entre un jeu de course de type WipeOut (jeu de vitesse) et un FPS (pour la vue et le shoot).

Le scénario expose une mission où le joueur est l’ultime espoir de l’humanité. De ce fait, il doit retrouver et détruire l’arme destructrice de la galaxie avant que son créateur puisse l’utiliser pour faire ravage dans la moitié de l’univers. Pour y arriver, il faut passer différentes étapes. Tout d’abord, il suffit de mettre en marche le vaisseau et de trouver la sortie du tunnel qui semble étroit et interminable, tout en essayant de ne pas se faire descendre. Au fil du temps, les ennemis peuvent augmenter en nombre et la durée est limitée avant que le tunnel n’explose.

A bord du vaisseau spatial, le joueur subit l’attaque des ennemis, et il doit se faufiler dans le tunnel de la planète adverse : le tunnel B1. Dans ce cas, il faut essayer par tous les moyens de survivre en se servant des armes et aussi des soins dissimulés dans des caisses métalliques. Pour mettre la main sur ces éléments, il est nécessaire de détruire ces coffrets avec une munition, cliquez ici pour connaitre toutes les astuces.

tunnel-b1-saturn

Avis sur le jeu

Déjà dans la vidéo d’introduction, tout le monde peut remarquer les musiques de bonne qualité du jeu. Elles sont vraiment terribles et l’entrée en matière est excellente dans cette catégorie. Sur le plan graphique, l’aspect visuel est plutôt réussi pour l’époque. Les scénarios s’avèrent être bien retranscrits et l’animation est très fluide, même si tout semble très simple puisqu’il n’y a pas de héros particulier, il n’y a même pas de nom et le contexte est trop banal. Cependant, le graphisme et le décor sont déplorables, la caméra est même très mal cadrée.

Il y a quelque chose qui ne colle pas du tout dans ce jeu, le joueur est convié à se mettre à bord d’un vaisseau spatial, qui est destiné à voyager dans l’espace. Puis, l’attaque survient et le héros va se faufiler dans un tunnel sombre, à la fois très étroit et interminable. De plus, les atouts pour affronter les ennemis sont très appauvris. Dans le vaisseau, il existe quelques armes, accessibles via R2/L2 et R1/L1, allant d’une simple mitrailleuse, une arme qui n’est pas dédiée à conflit galactique, mais aussi une bombe à neutron. Heureusement que ce vaisseau maniable pour pouvoir refaire certains mouvements, mais il se déplace quand même trop vite. Bref, le jeu semble un peu frustrant mais quelques éléments permettront un essai parfait.